La psychothérapie auprès des hommes et femmes victimes d’agression sexuelle: théorie et interventions dans une approche corporelle et de la résilience

avec Louise Dubuc, Ph.D. & Réjean Simard, psychologues et psychothérapeutes

les 13, 14, 15 avril 2018    et / ou     les 1er, 2, 3 juin 2018
(du vendredi soir au dimanche en fin de journée)

Les nouvelles connaissances en neurosciences et sur l’intersubjectivité nous convient à des changements importants dans nos pratiques d’intervention. De plus, dans la foulée des approches phénoménologiques, un certain nombre d’études sur l’agression sexuelle dans l’enfance ont commencé à explorer les capacités d’adaptation de « ces enfants qui tiennent le coup malgré des conditions de vie défavorables », en traitant de la résilience et du trauma. Ce positionnement à la fois du côté de la souffrance et des ressources intrapsychiques, psychocorporelles et relationnelles, insuffle une lueur d’espoir positive chez les victimes, mais aussi chez les psychothérapeutes.

Soucieuse de la personne qui se trouve derrière les symptômes, la Gestalt-thérapie s’est différenciée des autres approches en psychothérapie en favorisant « l’adaptation créatrice » de la victime dans son contexte de vie. Quant à l’analyse bioénergétique, elle tient compte à la fois des vulnérabilités de la personne, de ses forces potentielles et de sa vitalité, tant sur le plan corporel que psychique.

Cette activité s’adresse aux personnes détentrices du titre de psychothérapeute dans le cadre de la formation continue en psychothérapie, mais également aux étudiants de niveau maîtrise et doctorat.

Coûts : 390$ pour chacune des fins de semaine. Un nombre maximum de 16 participants, dont 4 places sont réservées aux étudiants et intervenants du réseau communautaire. Ces 4 places sont à demi-tarif, soit 195$ par fin de semaine.

Payable par chèques postdatés du 13 mars 2018 pour la première partie, et le 1er mai 2018 pour la seconde partie. Non-remboursable après ces dates.

No de reconnaissance de l’OPQ : À venir

Lieu de la formation : à Montréal (local à préciser)

Informations et inscriptions :

Dr. Louise Dubuc psychologue, Ph.D.
Tél: 514-288-2082 poste 1 ou ldubuc.psy@gmail.com

Formateur et formatrice:

Louise Dubuc est psychologue et psychothérapeute depuis 30 ans. Elle a été accréditée psychothérapeute gestaltiste en 1987, au CCHA, à Montréal. Elle a complété de nombreuses autres formations en Gestalt par la suite, à Montréal, en Europe et aux USA. Elle a reçu une accréditation EMDR en 2001. De plus elle a été formée à d’autres approches comme le Stress post-traumatique (1998-1999), les Personnalités limites (2002-2004, à Montréal), la Somatique (2012-2014, à New York), le Body-Mind Centering (2016-2017, en Californie), etc. De 2006 à 2017, Mme Dubuc a complété une recherche dans le cadre de ses études doctorales à l’UQTR, portant sur l’« adaptation des adolescentes victimes d’agression sexuelle » et elle a été stagiaire au Laboratoire de recherche « Traumatisme, Résilience et Psychothérapie », à Paris VIII, en 2007. Au plan professionnel, elle a d’abord travaillé au sein de l’organisation des Centres jeunesses auprès des enfants agressés sexuellement, physiquement et victimes de négligence. Elle a souvent agi comme expert au Tribunal de la famille. Jusqu’à tout récemment, elle était contractuelle pour l’IVAC. Elle est formatrice en France et au Québec depuis plusieurs années et elle agit comme co-thérapeute dans des rencontres de thérapie de groupe pour adultes.

Réjean Simard est psychologue et psychothérapeute depuis 1976. Il a travaillé plus de 30 ans en milieu psychiatrique, travaillé à temps partiel dans les centres jeunesses du Lac Saint-Jean pendant 3 ans, fait des évaluations psychosociales avant de ne se consacrer uniquement à la pratique privée et à la supervision depuis 2007. Il est analyste bio énergéticien depuis 1983. Il est membre de la Société Québécoise d’analyse Bioénergétique (SOQAB) et de l’Institut International d’Analyse Bioénergétique (IIBA). Il a donné de nombreuses formations et conférences tant au niveau régional, provincial et fait des présentations au niveau international. Il est spécialisé dans l’intervention auprès de personnes qui ont vécu des abus sexuels, est contractuel pour l’IVAC, des abuseurs sexuels, a développé une expertise auprès des personnes présentant des organisations limites, du post-trauma, de la violence en milieu de travail, des problèmes reliés à l’identité. Quatre de ses articles ont été publiées dans la revue européenne Corps et Analyse.

Illustrations :

1ère image : Réjean Simard

2ème  image : Symphonie Pathétique (Suzor-Côté, 1925)