Mot du directeur

Prendre soin de soi ainsi que des autres

Malgré le tumulte de nos vies, nous ressentons parfois le besoin et le courage de nous arrêter le temps de poser un regard lucide et bienveillant sur notre propre condition, sur notre odyssée personnelle.

C’est un moment pour accueillir notre existence dans ce qu’elle a de subtil, de fragile, de vigoureux, de fascinant, de possible, de profondément humain.

Le temps de briser le silence et l’isolement, d’apprivoiser nos souffrances et aspirations, de constater les stratégies inadaptées que nous avons adoptées. Le temps de chercher la part de soutien qui nous manque, de redécouvrir nos forces et notre créativité. L’occasion de retrouver la fluidité de nos mouvements et l’amplitude de notre respiration. Le moyen de reconnaître, d’accueillir et d’apprivoiser les tensions propres à notre existence.

Plonger dans les profondeurs de son expérience à la frontière-contact, dans le cadre une démarche de psychothérapie individuelle ou de groupe, ou encore dans une activité de ressourcement professionnel, permet de se brancher à soi et aux autres, de développer la pleine conscience et de renforcer ses habilités relationnelles. Cela permet de mieux se recharger, de se mettre à jour, pour redémarrer d’un bon pas.

En cette rentrée 2015-2016, l’IQGT vous propose une nouvelle série d’activités. Vous y apprendrez ce qu’est la Gestalt-thérapie, ce que nous partageons avec d’autres approches, comment nous intégrons les éclairages fournis par les plus récentes recherches.

Ces activités, détaillées plus loin et sur notre site web, sont toutes offertes à Montréal : toutefois, certaines activités pourraient aussi être présentées dans votre coin de pays, ou encore dans votre milieu de travail, si vous nous le demandez.

Jorge Vasco, directeur

 

Mot du directeur – automne 2014

Ces activités sont autant d’occasions de faire le point sur les défis et la richesse de votre expérience personnelle et professionnelle comme psychothérapeute.

Venez approfondir votre connaissance de la Gestalt-thérapie et trouver un soutien au travail clinique que vous menez.

Comme le confirmeront ceux et celles qui ont participé aux activités antérieures, les sessions de formation sont construites de manière à vous aider à maîtriser divers concepts et techniques de la Gestalt-thérapie tout en intégrant des perspectives issues d’autres approches qui peuvent éclairer notre travail comme psychothérapeutes.

L’Institut québécois de Gestalt-thérapie (IQGT) offre un cadre qui illustre bien notre approche. Nous nous proposons de vous accompagner et de vous soutenir à développer votre manière d’accueillir, d’être présent, d’écouter, en misant sur un lien empli d’authenticité, de sensibilité, de respect et de confiance. En ce sens, les sessions de formation se construisent sur le partage des connaissances et des habilités. Les apprentissages s’appuient sur la puissance de la rencontre de soi et des autres dans un cadre groupal structuré et sécurisant, respectueux de la singularité, des forces et du rythme de chacun.

À l’IQGT nous cherchons à mieux faire connaître les fondements de la Gestalt-thérapie, ses développements et les intégrations que cette approche humaniste à connu depuis ses débuts. Appliquée à divers champs de la relation d’aide, la Gestalt-thérapie est une approche de la psychothérapie ancrée sur une triple perspective à la fois corporelle, développementale et relationnelle: notre vision est celle d’un organisme vivant, en constante évolution, et incontournablement engagé dans la relation avec son environnement physique et affectif.

En d’autres mots, notre approche envisage le développement psychique et affectif de l’être humain comme étant tributaire de la primauté d’une expérience corporelle indissociable de l’incontournable expérience relationnelle.

Nous travaillons en favorisant le Contact, la Centration, la Conscience, la Créativité, la Communication et la Co-régulation afin de bien saisir ce qui soutien ou compromet la vitalité et le dynamisme de l’expérience (inter)personnelle.

L’attention à ce qui se passe ici et maintenant, d’instant en instant, d’une situation à l’autre, à la frontière-contact de soi dans le rapport à l’autre et au monde, nous permet de saisir comment nous organisons et ajustons plus ou moins efficacement nos manières de satisfaire nos besoins tout en tenant compte des contraintes contextuelles.

Nous croyons que le développement de la conscience de nos mouvements, sensations, émotions, aussi bien que de nos pensées, fantaisies, attitudes et actions, peut soutenir notre capacité d’autorégulation et nous aider dans notre rapport à l’autre.

De notre point de vue, il importe de s’approprier et de réintégrer les diverses dimensions de l’expérience (inter)personnelle que nous avons appris à considérer comme étant inacceptables, pas importantes ou dangereuses, tout au long de notre vie. Cela nous permet d’accéder à notre singularité, à mieux saisir le sens de nos expériences, et à trouver plus d’harmonie et de satisfaction dans nos vies. Cela nous ouvre à notre créativité, à l’équilibre et à l’énergie propice à transiger avec les forces situationnelles qui peuvent produire la rigidité ou le chaos. Et cela nous permet de réactiver le dynamisme et la souplesse de notre corps, de notre cerveau, de nos forces et de nos liens: ceci supportera l’élargissement de notre représentation de soi ainsi que le répertoire de réponses mieux ajustées à un environnement complexe et changeant.

Nous croyons à l’importance de la communication dans ses diverses modalités, une communication co-construite au sein des rapports intersubjectifs, adaptée aux circonstances et à la dynamique relationnelle. Comment traduire notre expérience afin de la rendre intelligible à soi et à autrui est un effort de toute une vie. Nous explorerons les polarités du dialogue, telles que la clarté ou la confusion, le sens ou l’aliénation, la connexion ou le conflit, afin de reconnaître les sources, les impacts et les ajustements possibles pour arriver à une meilleure communication. Que ce soit par le travail sur les rêves, le travail corporel ou sur le lien, la parole sera invitée et partagée.

Nous partagerons nos réflexions et nos questions à partir de la pratique clinique, des divers concepts et approches que nourrissent notre travail, ainsi que d’une revue de la littérature actuelle. Vous serez témoins de nos manières d’appliquer la Gestalt-thérapie et invités à développer vos habilités et votre style d’intervention par des discussions théoriques et des expérimentations dans un cadre structuré et soutenant.

Convaincus que l’outil premier de notre métier est notre propre expérience au sein du lien thérapeutique, nous vous inviterons à développer votre connaissance de la personne et du professionnel que vous êtes.

Dans le cadre de certaines de nos activités, par le biais d’un processus de supervision, nous regarderons spécifiquement ce qui se passe dans le travail avec vos clients, comment vous les soutenez dans leurs processus de découverte personnelle et d’adaptation créatrice. Vous pourrez explorer diverses manières de les aider à mieux connaître leurs besoins, leurs dilemmes, leurs forces. Vous pourrez apprécier comment les accompagner, ici et maintenant, pas à pas, à travers les efforts qu’ils font pour vivre une vie plus satisfaisante.

Soucieux de soutenir vos efforts de développement professionnel, la majorité de nos activités font sous peu l’objet d’une demande de reconnaissance afin qu’elles puissent être intégrées au programme de formation continue officiel qui sera dorénavant proposé à tous les psychothérapeutes par l’Ordre des psychologues du Québec, suite à l’entrée récente en vigueur de la Loi 21. Nous vous tiendrons au courant des développements à cet égard.

Nous espérons vous voir nombreux cette année.

Chaleureuses salutations,
Jorge Vasco