Séminaire sur la Gestalt-thérapie

Séminaire sur la Gestalt-thérapie : une approche à la santé globale qui fait place à la créativité, fondée sur les principes existentiels et humanistes de la psychothérapie

(un séminaire en trois modules, de janvier à décembre 2020)

MODULES I & II : RA03115-19 (30h)
MODULE III : RA03116-19 (15h)

sous la direction de Janine Gagnon-Corbeil et Jorge Vasco , psychologues

La description et les résultats de quelque 60 recherches sur la Gestalt-thérapie touchant une clientèle diversifiée, allant des troubles psychiatriques aux symptômes psychosomatiques, en passant par les problèmes d’addiction, ainsi que divers autres aspects du travail clinique ont permis de mettre en relief la pertinence et les apports spécifiques de cette approche (Strümpfel, 2007). Les résultats des recherches montrent invariablement que l’approche dialogale à la fois existentielle et humaniste propre à la Gestalt-thérapie produit des intensités émotionnelles ainsi qu’un niveau expérientiel d’une grande efficacité psychique. Ils attestent également que l’étendue et la puissance de l’expérience thérapeutique gestaltiste fournit aux clients le support nécessaire pour la régulation affective en dehors des consultations thérapeutiques (Greenberg,1980; Clark & Greenberg, 1986; Greenberg & Safran, 1987; Fosha, 2009). Le présent séminaire comprend deux premières parties. Dans le cadre du premier module de ce séminaire, nous présenterons la Gestalt-thérapie en examinant ses principaux fondements philosophiques et psychologiques afin de faire connaître les bases conceptuelles de cette approche. Le 2e module du séminaire propose une perspective du développement psychique de l’être humain avancée par la Gestalt-thérapie ainsi que les applications pour la pratique clinique.

Alors que les psychothérapies existentielles/humanistes sont aujourd’hui moins enseignées, la Gestalt-thérapie continue de proposer une vision unique de l’être humain et des processus qu’engage la psychothérapie. Les psychologues et psychothérapeutes qui s’intéresseront à la Gestalt-thérapie ont besoin de comprendre les fondements philosophiques et psychologiques à la base de cette approche et d’apprendre à maîtriser les techniques propres à la Gestalt-thérapie. Ils ont également besoin de cerner les ingrédients indispensables à leur vitalité et à leur créativité (Stern, 2010).

Objectifs du séminaire
1. Examiner les fondements philosophiques et les postulats théoriques à la base de la Gestalt-thérapie.
2. Maîtriser les concepts fondamentaux à la base de la pratique de la Gestalt-thérapie ainsi que les critères de santé psychique selon la Gestalt-thérapie.
3. Identifier et soutenir la vitalité et la capacité d’adaptation créatrice ainsi que les processus d’autorégulation psychologiques reliés aux diverses étapes du cycle de contact.
4. Ancrer la pratique clinique dans la relation dialogale que préconise la Gestalt-thérapie.

Contenu pédagogique

Module I
Les fondements philosophiques et psychologiques de la Gestalt-thérapie

1. Les bases philosophiques d’une approche existentielle-humaniste en psychothérapie.

2. Une théorie holiste. L’être humain constitue « un tout qui évolue et s’autorégule dans un environnement», et envisagé dans sa totalité, l’unité du corps et de l’esprit fait partie des postulats inhérents à la conception holiste de la Gestalt-thérapie. (F. Perls, 1969).

3. Le lien individu/environnement au sein d’un processus d’autorégulation constant constitue un des principes fondamentaux de la théorie psychologique gestaltiste (Lewin, 1997). Il s’agit d’une vision écologique radicale qui maintient que tout organisme vivant ne peut être compris indépendamment de l’environnement avec lequel il est en interaction (Yontef,1993)

4. La présence (Awareness) à l’intérieur et à l’extérieur de soi constitue un pré-requis à la santé psychique. Des mises en situation appropriées ont pour but de favoriser l’émergence des sources de vitalité (Stern, 2010) et l’observation du continuum d’attention permet de prendre conscience des pensées et des émotions ainsi que des besoins du moment, le tout étant indispensable à la santé globale de la personne. (Steven, 1971)

5. La Gestalt-thérapie possède une théorie complexe de la santé et de la névrose, une perspective centrée sur le processus qui se déroule dans un contexte donné plutôt que sur un paradigme de causalité linéaire (Yontef & Jacob, 1997). Au-delà de l’absence pure et simple de symptômes, la santé psychique en Gestalt se définit par la vitalité et la flexibilité à la frontière soi/environnement (Fleming, 1999).

Module II
Le développement psychique de l’être humain selon la Gestalt-thérapie

1. Une ébauche du développement psychique humaine selon la vision intersubjective de la Gestalt-thérapie confirmée par les sciences neuro-affectives sera également présentée (Wheeler, 2000, Trevarthen, 2009).

2. Notion cruciale en Gestalt-thérapie, la résistance fait partie de l’intégrité de la personne (Yontef et Jacob, 1997; Zinker, 1991). L’être humain tend intrinsèquement à son développement optimal et la résistance au développement optimal fait partie de la personnalité de chacun (Polster & Polster, 1983).

3. Ces résistances (ou mécanismes de défense) constituent des polarités à l’intérieur de la personnalité qu’il est opportun d’intégrer (Kepner, 1987; Zinker, 1991), ce qui est un des objectifs de la psychothérapie gestaltiste.

4. Exploration des cinq types gestaltistes de résistance que sont la confluence, la déflexion, la projection, la rétroflexion, la désensibilisation.

Module III
La dimension corporelle en Gestalt-thérapie

1. Les racines historiques de la dimension corporelle en Gestalt-thérapie.
a) Wilhelm Reich et L’Analyse du caractère (1949).
b) L’influence Zen et de Paul Weisz (Clarkson et McKewn, 1993).
c) L’ apport de Laura Perls, l’Eurythmie (L. Perls, 1993).

2. Les postulats de base de l’approche corporelle en psychothérapie gestaltiste (Corbeil, 1994,1998)
a) Le corps est le réservoir de l’énergie.
b) Il constitue une réalité cruciale, un système de soutien/résistance à la base de toute activité psychique.
c) La dimension corporelle se situe la plupart du temps à l’arrière-plan de la conscience
d) Le corps est le lieu de l’émotion.
e) Le corps est le lieu d’accès au changement.
f) Le corps offre un langage non-verbal complémentaire au langage verbal.
g) Il est le lieu de la centration.

3. Aperçu d’un développement ultérieur à la théorie : l’approche de Illana Rubenfeld
a) Le toucher «intentionnel» du thérapeute favorise la prise de conscience (Rubenfeld).
b) Importance de l’évaluation des systèmes de soutien interne (Corbeil, 1998; Kepner, 1997; L.Perls, 1993).
c) Aperçu des étapes de guérison (Kepner, 1997; Corbeil, 1998; Fosha, 2009).

Stratégies pédagogiques
La méthodologie d’enseignement est à la fois didactique, expérientielle et dialogale.
Les présentations théoriques et exposés didactiques sont supportés par des lectures thématiques, suivies d’échanges dirigés.
Démonstrations sur les techniques spécifiquement gestaltistes et travail expérientiel d’intégration professionnelle/personnelle.
Pratiques diverses sur ces techniques.
Un cahier du participant sera constitué au fil des activités. Les participants inscrits recevront quelques éléments et informations supplémentaires en vue de se préparer à la première activité.

Participants & Préalables

Ce séminaire est destiné en premier lieu aux psychologues, aux psychothérapeutes accrédités ou éligibles à la pratique de la psychothérapie en accord avec la nouvelle loi, aux étudiants de 3e cycle universitaire dans un domaine d’études relatif à la santé mentale et donnant accès à un ordre professionnel. Il a été pensé pour les psychologues et psychothérapeutes en exercice ou aux études qui souhaitent s’instrumenter et s’engager dans la pratique de la psychothérapie gestaltiste.

L’IQGT se réserve le droit d’accepter l’inscription d’autres candidats ouvrant dans des champs d’intervention connexes. Toutefois, il est clairement établi que les attestations de formation continue sont réservées aux psychologues ou psychothérapeutes déjà en exercice et aux étudiants universitaires qui se dirigent vers la pratique de la psychothérapie. Une attestation de participation distincte sera remise aux autres participants admis.

Dans des cas exceptionnels, lorsque requis par des instances officielles, un examen des connaissances et compétences acquises pourra être passé, sur demande, avec des frais supplémentaires minimes.

Comme cette formation est d’orientation humaniste/existentielle, il sera plus facile pour les personnes qui s’y inscriront de se sentir ouvertes à cette orientation.

Dates, horaire et durée du séminaire & Frais d’inscription
Un séminaire en trois modules, de janvier à décembre 2020 : l’inscription se fait à l’ensemble du séminaire. Lorsqu’applicable, la confirmation de l’admission se fera une fois que le questionnaire d’admission ait été reçu et étudié; nous informerons aussitôt que possible tout candidat qui ne sera pas retenu. La confirmation de la tenue du séminaire sera faite dès que le nombre minimal de participants soit atteint, ou au plus tard à la mi-décembre 2019. Nous visons constituer un petit groupe de 9-12 personnes. Pour le moment ce séminaire n’est pas programmé pour d’autres dates ultérieures.

MODULE I :
1e Partie : les 31 janvier et 1e février 2020 (vendredi et samedi, 9h30-12h30, 14h00-17h00 chaque jour – 6 heures de formation par jour)
2e Partie : le 27 mars 2020 (vendredi soir, 16h00-19h00 – 3 heures de formation)
durée total du module : 15 heures de formation, en salle
ville : Montréal
langue : français
Frais d’inscription :
– avant le 20 décembre 2019 : 600$ régulier & 300$ étudiant
– après le 20 décembre 2019 : 630$ régulier & 315$ étudiant
Paiement unique à l’inscription ou en 3 versements (chèques post-datés à l’ordre de l’IQGT ou virement interac à info@iqgt.ca selon entente convenue à l’avance) en date des 20 décembre, 31 janvier et 26 mars 2020.

MODULE II :
1e Partie : les 8 et 9 mai 2020 (vendredi et samedi, 9h30-12h30, 14h00-17h00 chaque jour – 6 heures de formation par jour)
2e Partie : le 12 juin 2020 (vendredi soir, 16h00-19h00 – 3 heures de formation)
durée totale du module : 15 heures de formation, en salle
ville : Montréal
langue : français
Frais d’inscription :
avant le 17 avril 2020 : 600$ régulier & 300$ étudiant
après le 17 avril 2020 : 630$ régulier & 315$ étudiant
Paiement unique à l’inscription ou en 3 versements (chèques post-datés à l’ordre de l’IQGT ou virement interac à info@iqgt.ca selon entente convenue à l’avance) en date des 17 avril, 7 mai et 11 juin 2020.

MODULE III :
1e Partie : les 23 et 24 octobre 2020 (vendredi et samedi, 9h30-12h30, 14h00-17h00 chaque jour – 6 heures de formation par jour)
2e Partie : e 4 décembre 2020 (vendredi soir 16h00-19h00 – 3 heures de formation)
durée totale du module : 15 heures de formation, en salle
ville : Montréal
langue : français
Frais d’inscription :
– avant le 17 avril 2020 : 600$ régulier & 300$ étudiant
– après le 17 avril 2020 : 630$ régulier & 315$ étudiant
Paiement unique à l’inscription ou en 3 versements (chèques post-datés à l’ordre de l’IQGT ou virement interac à info@iqgt.ca selon entente convenue à l’avance) en date des 2 octobre, 2 novembre et 3 décembre 2020.

Attestation
Une première attestation de participation sera remise à la fin des MODULES I et II  (RA03115-19), pour 30 heures de formation continue complétées. Une 2e attestation sera remise en complétant les 15 heures du MODULE III (RA03116-19).
Un reçu couvrant les frais d’admission sera remis à la fin de chaque module.